Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Nymphe Ydeil] L'Héritier des Limbes - INACHEVÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [Nymphe Ydeil] L'Héritier des Limbes - INACHEVÉE   Sam 16 Oct 2010 - 20:33

[U47] L'HÉRITIER DES LIMBES

Note de la RPiste : Cette saga est dédiée aux Borgs et au reste de l'univers 47. Elle constitue une suite à la saga L'Héritier publiée pour les Borgs dans l'univers 25.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]


Dernière édition par Nymphe Ydeil le Mer 16 Avr 2014 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [Nymphe Ydeil] L'Héritier des Limbes - INACHEVÉE   Sam 16 Oct 2010 - 20:53




L'HÉRITIER DES LIMBES - Prélude

01000110 01101111 01110010 00100000 01101101 01111001 00100000 01001100 01101111 01110110 01100101 00101110

......On m’a tiré des limbes du sommeil il y a quelques mois, après deux millénaires de cryogénisation. Je n’ai pas voulu ça. Je ne me souvenais ni de l’instant qui avait précédé cet état de latence, ni les circonstances qui avaient mené à ça. Si j’avais pu seulement m’en souvenir, est-ce que ça aurait changé quelque chose ? Des souvenirs qui ne m’appartenaient pas avaient envahi ma conscience sans que je ne demande rien. Ils ont appelé ça la Mémoire collective. Parce que c’est comme ça qu’ils ont pu me réveiller, en m’assimilant aux technologies avancées de ceux là même que j’avais créés, deux mille ans plus tôt, ceux qu’ils avaient voulu détruire, apparemment sans succès.
......Mais je ne me souvenais pas de cela non plus. Je ne savais pas contrôler la Mémoire, du moins, pas jusqu’à présent. Les souvenirs des Borgs, principalement ceux de la Reine qui m’avait tiré du sommeil parce que j’étais l’un des leurs, affluaient dans ma tête, me torturant à me rendre fou. Je n’ai pas pu apprendre de quelle façon Evangelan, la Reine, avait réussi à survivre après ma « mort ». Je savais seulement qu’elle avait rapidement dominé le monde. À présent, je vis en paria, parce que j’ai osé m’opposer au Concile et au TriumVirat qui veulent m’arracher le moyen de détruire Eva et les Borgs qui veulent m’amener à leur Reine.
......Aloïtus Luo et Gathane Van Heller sont les seuls alliés que j’ai pu trouver. Mais la vérité que j’ai apprise de la bouche d’Eva depuis mon réveil m’est insupportable. Gathane l’ignore encore, mais elle est la fille d’une femme que j’ai profondément aimée. Quant à Luo, il désespère de trouver jamais sa compagne, Gabrielle, que la Reine a tuée. J’ai créé une abomination qui sème la mort sur son passage et il a fallu deux mille ans pour que la vérité me soit dévoilée, alors qu’on m’avait prévenue dès le départ.
......Maintenant, je suis seul. La Reine m’a déconnecté de la Mémoire collective et tout est fini. Je ne suis plus un membre du Collectif alors que j’en suis, sinon le fondateur, au moins le créateur. L’avenir seul peut me dire si ma résistance est réellement futile. Quoi que nous réserve le Destin, Luo, Gathane et moi sommes prêts à tout affronter, nous combattrons ensemble, jusqu’au bout, peu importe le coût. Notre véritable quête a commencé le jour où j’ai fracassé le clone d’Evangelan, monstre de puissance et de pouvoir, la Reine, ma Reine. À nous maintenant, la mort ou la liberté.
......Tout ce que j’ignore, c’est pourquoi et comment Élyséan a pu survivre pour donner naissance à Gathane. Seul le TriumVirat et Evangelan ont le pouvoir de ressusciter les morts par clonage, mais ni eux, ni elle, n’a le moindre intérêt à ramener à la vie la femme que j’ai aimée. Pour les premiers, Élyséan a toujours été la femme fatale qui les conduirait à leur perte, pour l’autre, elle n’était qu’une rivale à abattre, ce qu’Eva a fait sans le moindre regret, sans même penser au cœur qu’elle me brisait en posant ce geste dément.

00101010 00101010 00101010


......Il pleuvait sur Solaria. Gathane attendait, glacée dans ses vêtements trempés. La fatigue la faisait trembler. Ils n’avaient pas pu dormir depuis les quarante huit dernières heures. Ils étaient traqués sans cesse et n’avaient pas pu quitter la cité. Luo était descendu au port pour tenter de trouver un moyen de transport qui ne leur coûterait pas trop cher, mais même en vendant les lentilles borgs qu’ils avaient en leur possession, ils n’avaient pas pu amasser grand chose.
......La jeune femme grelottait en attendant le retour de ses compagnons. Alko avait proposé d’instaurer des tours de garde la nuit, mais ils avaient si froid et ils étaient si nerveux qu’au moindre bruit, ils sursautaient sans parvenir à trouver le sommeil. Ils avaient trouvé un entrepôt désaffecté sur les hauteurs de la ville, ouvert aux courants d’air et puant les produits chimiques ou les huiles rances. Ils n’avaient pas le choix cependant. Alko était facilement reconnaissable par qui s’informait un minimum et les citadins préféraient de loin obéir au Concile et au TriumVirat plutôt que de protéger, à leurs risques et périls, un allié des Borgs.
......Ce n’était d’ailleurs pas plus mal ainsi, car depuis son réveil, Alko s’était montré plus paranoïaque que Gathane ne l’aurait voulu. Il ne faisait plus confiance à personne et elle était persuadée qu’il ne lui disait pas tout. Souvent, il posait sur elle un regard étrange, presque suspicieux et elle se troublait devant l’examen assidu. Elle avait réveillé l’homme et s’en voulait maintenant d’avoir déclenché tout cela, même si elle n’avait fait qu’obéir à ses supérieurs.
......Elle savait bien le calvaire qu’avait enduré le savant à sa sortie de la cryogénisation. Aucun homme ne pouvait subir cela sans devenir fou de douleur ou de terreur. Elle n’imaginait qu’avec peine la violence de ce qu’il avait connu lorsque les pensées de la Mémoire avaient assailli son crâne. Elle aurait voulu exprimer sa sollicitude à Alko, mais depuis la mort du clone de la Reine, elle n’osait plus lui parler. Il s’était refermé sur lui-même, méfiant et délibérément solitaire. La jeune femme se taisait donc par crainte d’empirer les choses.
......Quant à Luo, se voir sauver la vie par le savant lui avait appris l’humilité et il vouait désormais un profond respect à Alko, suivant ses décisions à la lettre. Naturellement, le créateur d’Eva avait donc pris l’initiative sur le groupe et les menait sur les traces de la Mémoire, faisant fi de ses propres inquiétudes, de ses incertitudes et de ses peines. Pour l’instant, il ne suivait aucun plan, bouleversant les principes, la morale pour leur permettre de s’enfuir, volant ou pillant sans scrupule.
......Jamais Gathane n’avait vu un tel homme : le Destin s’acharnait à le détruire et il était devenu un roc que rien n’atteint plus. Peut-être parce qu’en lui, il portait la mémoire de deux mille ans. Peut-être parce qu’il n’avait plus aucun allié : on n’a plus rien à perdre lorsque l’on ne possède rien. Et la jeune femme n’était pas très sûre d’être prête à adopter ce raisonnement insensé, motivé par la seule douleur d’avoir tout perdu. Elle songeait parfois à sa sœur et s’inquiétait, le temps d’un battement de cœur, entre deux préoccupations, lorsque leur fuite leur accordait un bref répit, un peu de temps pour penser à eux.

11000000 00100000 01110011 01110101 01101001 01110110 01110010 01100101 ...

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
 
[Nymphe Ydeil] L'Héritier des Limbes - INACHEVÉE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle nouvelle, ou plutôt une nouvelle inachevée.
» Sensation d'inachevé
» [Anniversaire] JoYeuXxx Anniversaire Nymphe
» [Deck - Mêlée] Tribute to Mathaplo - Héritier du Trône - Intrigue
» Moug : "... Nymphe ?... Raconte-moi une histoire !"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: Le Temple Gardien-
Sauter vers: