Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [U36] Les Princes d'Éternité - Proximité (X)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [U36] Les Princes d'Éternité - Proximité (X)   Lun 4 Avr 2011 - 1:08



* * * LES PRINCES D'ÉTERNITÉ * * *
Proximité


Heureux les amis qui s'aiment assez pour (savoir) se taire ensemble...

[align=justify]- Es-tu prête à tenir le bouclier seule, Aurora ?

Affolée, la jeune femme leva les yeux sur Sammakko. Le Prince l’observait, jaugeant ses forces, ses capacités d’un seul regard. Elle se sentit vulnérable sous ce regard d’or qui contenait tant de puissance et secoua la tête négativement.

- Je ne peux pas, murmura-t-elle, éperdue.
- Si, tu le peux, répondit-il dans un souffle. C’est en toi que tu dois trouver la force.

Avec une douceur étonnante, il se plaça contre le dos de sa compagne et tendit ses mains devant elle. Son filin se divisa en deux, puis il noua ses doigts à ceux d’Aurora, confondant leurs énergies en une seule, beaucoup plus puissante. Incrédule, la jeune femme réalisa la proximité du Prince, sentit la chaleur de ses paumes autour de ses mains, celle de son corps contre le sien, de sa respiration dans son cou. Lorsque l’énergie pure de Sammakko passa à travers d’elle, elle se raidit légèrement, craignant les conséquences. Mais aucune nausée, aucun vertige ne suivit. Au contraire, ce fut comme une caresse, chaude et grisante, qui s’éternisait au creux de son corps et de son esprit.

- J’ai besoin de toi, Aurora, aujourd’hui plus que jamais, souffla le Prince à son oreille.

Chacun des mots enveloppa la jeune femme, la bouleversa, toucha à ses sentiments les plus profonds. Elle rougit de se sentir ainsi troublée, tandis qu’un frisson de bien-être la transportait bien au-delà du combat, de l’idée de mort et du destin sordide qui attendait tellement de Justes. Un amour puissant, inconsidéré, éclata dans sa poitrine, balaya tous ses doutes, faisant battre son cœur plus fort, nourrissant la source de son pouvoir jusqu’à des limites insoupçonnables.
Entre les doigts d’Aurora naquit un filin aux reflets mordorés, si puissant qu’il balaya l’énergie de Sammakko. Le bouclier, qui commençait à montrer les premières traces de faiblesse sous l’assaut constant des créatures les plus grosses, projeta une lueur aveuglante vers le ciel de la nuit. Sa surface se répara instantanément. Les harpies qui se tenaient à proximité se désintégrèrent en plein vol, anéanties par un pouvoir qui dépassait l’entendement.
Ahuris, les Justes se retournèrent vers le duo défenseur. Aurora n’entendit pas leurs vivats. Elle ne les vit pas la saluer. Elle ne prit pas conscience non plus que Sammakko avait lâché ses mains et qu’elle était seule pour nourrir la puissance du bouclier. Elle était ailleurs, bouleversée par un amour total que seul peut concevoir un cœur pur qui accepte l’ultime sacrifice pour la personne aimée : le don inconditionnel de soi.

* * *


L’éclat aveuglant du bouclier voisin détourna l’attention de Lord Kael. La harpie qui avait été frappée par son voisin tomba au sol au lieu de plonger à travers son portail. La bête, qui n’avait été qu’amputée par une boule de feu, rampa vers ses jambes en grinçant. Casau abattit sa lame et trancha le cou de la créature. Des soubresauts agitèrent encore le corps durant quelques instants, mais l’Apprenti la repoussa du pied avant de foudroyer son allié du regard.

- Fais un peu attention !

Lord Kael grogna de vagues excuses, mais riva à nouveau son regard vers le dôme voisin. Ce qu’il avait vu lui avait glacé le sang : Aurora était seule, seule pour tenir un bouclier entier. Affolé, le guerrier balaya des yeux les rangs alliés, à la recherche de Sammakko. Les rangs se déplaçaient autour du Prince, formant deux cohortes distinctes. Quant à l’homme, il ne prêtait plus aucune attention à Aurora. Les yeux rivés vers le ciel, il fixait le portail pourpre avec une intensité incroyable.
Fou d’inquiétude, Lord Kael bondit hors du dôme de protection. Immédiatement, les harpies les plus proches fondirent sur lui, mais la fureur de l’homme était telle que pas une ne put l’approcher à moins de deux mètres. Sa lame fendait l’air, le protégeant bien plus que ne l’aurait fait aucun bouclier. Il ne voyait qu’Aurora, que son visage inexpressif, la tension dans chacun de ses muscles. Il savait le pouvoir de la magie, celle déployée était bien au-delà de ce que pouvait produire un homme ordinaire et il appréhendait les dégâts qu’elle pouvait faire sur le corps frêle d’une jeune femme comme Aurora.
À moins d’un mètre de la jeune femme, il heurta violemment une force invisible qui le repoussa en arrière. Il bouscula quelqu’un et tomba dans la boue qui couvrait désormais le terrain. Une paire de bottes noires apparut alors dans son champ de vision. Lentement, il leva les yeux vers Sammakko. Sa répulsion était telle qu’il fut sur ses pieds la seconde suivante. Il mit un bon mètre entre lui et le Prince avant d’oser ouvrir la bouche. Mais Sammakko le devança.

- Ne la touche pas, tu la tuerais.

Sa voix était étonnement calme, mais il ne parvint pas à apaiser la colère de Lord Kael.

- Aidez-la, grinça-t-il, sa lame à moitié levée vers le Prince.
- Elle n’en a pas besoin, elle est assez puissante.
- Que lui avez-vous fait ?
- Ne l’approche pas, pour son bien, répéta Sammakko, d’une voix plus dure.

Un éclat impérieux traversa le regard d’or et Lord Kael choisit de reculer. Son geste lui parut brusquement ridicule. Aurait-il osé affronter le Prince ? C’était un suicide assuré. Il abaissa sa garde, confus et inquiet et détourna les yeux vers Aurora.

- Elle s’en tirera ? Interrogea-t-il.
- La magie ne peut la blesser tant qu’on ne la sortira pas de sa transe. Nous devons mettre ce temps à profit pour détruire le portail.

Le guerrier leva la tête vers le disque pourpre et resserra son emprise sur la poignée de son épée. Devant l’urgence de la situation, il se força à oublier momentanément son animosité envers le Prince.

- Comment ? Demanda-t-il en désignant du menton le vortex.
- Anéantissons tout ce qui peut sortir de là.

Ensemble, Sammakko et Lord Kael se dressèrent face au portail. Ceux qui les entouraient firent de même et au lieu de viser les harpies qui cherchaient en vain à atteindre le bouclier d’Aurora sans être désintégrées, ils prirent pour cibles les créatures qui émergeaient les unes après les autres du vortex dément. Le feu des Justes abattit une bête, puis deux, puis des dizaines. Bientôt, ils ne comptèrent plus. Un nouveau souffle les animait, une nouvelle foi. Ils croyaient à nouveau en leur victoire.
Le deuxième dôme, désormais maintenu par quatre Gardiens, luttait encore contre les harpies. Mais celles-ci, déstabilisées par le pouvoir d’Aurora, ne cherchaient plus guère à attaquer. Elles se contentaient d’éviter les tirs nourris des Justes en poussant des cris qui déchiraient les tympans de leurs adversaires. Il devint de plus en plus aisé de les atteindre. Celles qui étaient blessées remontaient en planant vers le portail et retournaient d’où elles venaient comme pour fuir.
Ce fut Gonoe qui donna l’alerte. En observant durant un temps le manège des créatures, il comprit que cette accalmie n’était qu’un leurre. Les bêtes n’avaient fait que les mettre en confiance le temps de préparer leur prochaine attaque. Pire encore, elles s’étaient servies d’eux. Dans le ciel nocturne, le portail, loin de se rétracter comme il aurait dû sous l’effet de la magie, avait pris de l’expansion. Au lieu de le détruire, les tirs qui ricochaient sur sa surface le nourrissaient.
Quant aux harpies, elles ne se faisaient blesser qu’à dessein et emportaient avec elles des filins d’énergie qui ne faisaient qu’ajouter à la puissance initiale du vortex. Alors, le Gardien bondit en avant pour prévenir Sammakko. Mais il était trop tard. Déjà, une forme immense et ténébreuse crevait la surface sanguine et les harpies, qui avaient semblé fuir, plongèrent par centaines vers leurs cibles tétanisées par l’horreur.

À suivre...
[/align]

RC


* * *

HRP by Jing : ...

* Note de la RPiste : Ce RP appartient à la saga "LES PRINCES D'ÉTERNITÉ" qui est dédiée aux InFs et au reste de l'univers 36.

Épisodes précédents - Première, deuxième & troisième parties :
- [blink]DISPONIBLE EN CLIQUANT ICI[/blink]

Épisodes précédents - Quatrième partie - Gardiens :
- Le Désert Blanc
- La Décision des Autres
- Mythes et Réalités
- Retour à Deak'Li
- Regrets
- Doutes
- [url=]L'Appel aux Dieux[/url]
- [url=]Le Désir de Vaincre[/url]
- [url=]La Peur au Ventre[/url]
- Proximité
- La Reine d'Éternité (à venir)

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [U36] Les Princes d'Éternité - Proximité (X)   Dim 15 Mai 2011 - 1:26

Attribué à Jing.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
 
[U36] Les Princes d'Éternité - Proximité (X)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème de proximité de passagers
» Souvenir d'éternité (Une simple vie d'elfe)
» [Récit] L'éternité n'attends pas ...
» De l'utilisation du Destructeur d'éternité
» Bague d'éternité. + rose jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: La Bibliothèque Rouge :: Les Sortilèges de Nymphe Ydeil-
Sauter vers: