Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode I   Mar 5 Avr 2011 - 19:26



Les Plumes de Sionabel présentent



...<3...

> > > LA VOIX DES MAGES < < <

> Épisode I <


[align=justify]Rentre !

L'idée s'imposa à lui comme un ordre, avec un impératif tel qu'il se mit à courir sur le chemin du retour. D'où lui venait cette pensée, pourquoi lui obéissait-il ? Il ne le savait pas, ne chercha pas à le savoir. Il n'identifia pas davantage la voix qui s'effaçait déjà de sa mémoire : elle ressemblait trop à celle de sa mère. Il réagit instinctivement, parce que c'était dans sa nature d'agir ainsi, et, comme toujours, les événements lui donnèrent raison. Devant la maison, il y avait un véhicule officiel et la mère devait être seule, avec eux…
Dean fit irruption dans le salon sans se préoccuper d'interrompre leurs conversations. Ils étaient deux : un homme d'une trentaine d'années, engoncé dans un costume gris impeccable et une femme autoritaire, à qui Dean aurait facilement donné cinquante ans. Auprès d'elle, l'homme donnait l'air d'être un petit garçon. La mère n'en menait pas plus large ; elle en oubliait ses devoirs d'hôtesse et la théière sifflait désespérément dans la cuisine. Il y avait tant de soulagement dans le regard maternel que la réaction du fils fut dure à l'égard des deux intrus.

- Que faites-vous ici ?

L'homme se leva et lui tendit la main en un geste cordial que Dean ignora superbement.

- Nous représentons l'OMAGE, commença l'homme en laissant retomber sa main.
- Je sais… répondit Dean, et alors ?
- Je m'appelle Laurenn McCarter et voici l'émissaire Suzan Lloyd. Nous avons eu une petite conversation avec ta mère…
- Conversation qui me concerne j'imagine ?

L'homme hocha la tête.

- C'est exact… Nous avons examiné ton dossier dernièrement.

La mâchoire de Dean se contracta sous l'effet de la colère. Il savait ce que cela signifiait. L'OMAGE, sigle de l'Organisation Mondiale des Armées Gouvernementales de l'Espace, était en charge d'un programme de colonisation spatiale qui s'appuyait, pour son plus grand avantage, sur la loi mondiale de l'enfant unique. Depuis la fondation du programme, les enfants de "seconde zone" qui avaient eu la malchance de naître deuxième n'avaient d'avenir qu'au sein de l'OMAGE. On leur refusait tout droit à l'emploi, tout statut social. Ils devenaient des parias… à moins de travailler pour l'OMAGE.
Dean était assez bien placé pour le savoir. Benjamin d'une famille de trois enfants, il était né quelques minutes seulement après Kim, son frère jumeau. C'était néanmoins suffisant pour qu'il soit classé dans la "seconde zone", ce malgré tous les formulaires de demande administratifs que leurs parents avaient pu remplir. Alors qu'ils avaient cinq ans, un grave accident de la route avait plongé Dean dans le coma. Son frère, fut-il Premier, était mort sur le coup.
Alors les parents, trop pauvres et trop seuls pour vivre sans enfant, avaient conçu Jade, sans savoir que le destin choisirait ce moment pour sortir Dean du coma. Sa petite sœur fut donc destinée dès son plus jeune âge au service de l'OMAGE, tandis que Dean prenait la place de Kim au sein de la famille. Le père devait mourir quelques années plus tard, rongé par le chagrin et l'amertume de leur situation.

Suzan Lloyd n'avait pas perdu une miette de la pensée de Dean. Tandis qu'elle laissait Laurenn argumenter, elle avait scrupuleusement détaillé le physique noble et doux du jeune homme de dix-neuf ans. Il y avait en lui une détermination forcée par la place qu'il occupait. Son jeune âge, que trahissaient les traits de son visage, n'empêchait pas son regard mûr et presque insolent. Éduquée dans l'art des négociations, Suzan sut que Laurenn ne pourrait convaincre le jeune garçon. Elle calqua son maintien sur celui de la mère et prit la parole d'une voix qu'elle voulut douce et charmante.

- Je suis sûre que Jade te manque… Tu dois comprendre que si tu acceptes de nous suivre aujourd'hui, tu la reverras dès ce soir. De plus, travailler à nos côtés te rapportera de l'argent, que tu pourras envoyer à ta mère. Vous n'êtes pas riches…

Elle cherche à te manipuler !

Dean entendit distinctement chacun des mots. Toujours cette voix qui ressemblait tant à celle de sa mère. Un coup d'œil en direction de celle-ci lui apprit pourtant qu'elle n'avait rien dit. S'il fut surpris, il ne le montra pas ; il avait d'autres idées en tête. Il savait parfaitement que cette femme ferait tout pour l'avoir. Depuis des années, ils vivaient sous la menace d'une révision de dossier. À tout moment, l'OMAGE pouvait revenir sur sa décision de lui accorder de vivre avec sa mère et ils l'avaient fait. Sa colère n'en fut que plus grande.

- Vous foutez pas de ma gueule… Ma sœur, je ne l'ai pas vue depuis dix ans et elle n'a jamais ramené un sou ici ! Vous voulez que je laisse ma mère seule dans ce taudis pour servir vos intérêts politiques ? Il est où le gouvernement quand ma mère a besoin de lui ? Où était le gouvernement quand ma sœur est née ? Quand mon père et mon frère sont morts ?? Toute ma vie, quand je n'étais qu'un moins que rien sans travail, sans éducation, sans nom, sans culture !

Glaciale, Suzan n'avait pas détourné son regard de celui, ardent, de Dean. Elle ne répondit pas… parce qu'il n'y avait rien à répondre.

- Votre condescendance à la con, vous pouvez la garder pour les autres... Acheva le jeune homme d’un ton mordant. Sortez d’ici.

Il était à bout de nerfs, lassé d'années sombres qui l'auraient rendu mauvais s'ils avaient fait mine d'ignorer l'impératif de sa voix. Les deux émissaires se levèrent d'un même geste.

- Un jour, tu changeras d'avis, siffla Suzan.
- Essayez de le faire changer d'avis, Madame Johnson, ajouta Laurenn d'un ton plus posé.

Par-dessus la table, il lui tendit sa carte de visite.

- Laissez-moi mon fils, c'est le seul qui me reste… Répondit la mère.

Elle ne pleurait pas, mais il y avait tant de supplications dans sa voix que McCarter détourna les yeux avec gêne. Dean saisit la carte, la froissa et la fourra au fond de sa poche. Les deux visiteurs regagnèrent la porte en silence, sans que les Johnson ne les y accompagnent. Debout au milieu de leur salon, ils écoutèrent le ronronnement du moteur qui s'éloignait, emportant avec lui la menace de les séparer. À ce moment où Dean observait l'épuisement dans la ligne frêle des épaules de sa mère, il ignorait encore que son destin venait de basculer.

À suivre...
[/align]

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode I   Mar 12 Avr 2011 - 20:39

Attribué à Atropos + Funny

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
 
[ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [R 05/12/13] [En cours] Recherche voix - Wolf Blood (Série sims 2)
» La Voix de Rogukan
» Nom des voix TTS
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» lapinou sans voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: La Bibliothèque Rouge :: Les Sortilèges de Nymphe Ydeil-
Sauter vers: