Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 0:45



Les Plumes de Sionabel présentent



...<3...

> > > LA VOIX DES MAGES < < <

> Épisode X <

À Loli qui m'a redonné la foi.

[align=justify]Le camp nord était le plus basique des huit. Trois tentes étaient érigées côte à côte, leur revêtement jurant avec le sable ocre sur lequel elles étaient plantées.

- Le baraquement de gauche, c’est celui des supérieurs de camp, donc moi et quelques uns que tu connaîtras plus tard. Le baraquement du milieu, c’est la tente commune. Tu y trouveras labos et ateliers à l’avant, sanitaires à l’arrière. La troisième tente, ce sont vos quartiers, expliqua Morgane en repoussant la tenture devant laquelle elle venait de s’arrêter.

Une rangée de lits superposés se dressait de part et d’autre d’une allée centrale. La plupart des couchettes étaient déjà occupées et il s’en élevait par endroit des ronflements sonores. Certains dormeurs grognèrent et se retournèrent sur leur couchette fuyant la lumière que Morgane laissait entrer.

- Voici tes quartiers, garçon. Installe-toi et dors un peu. Tu as trois heures, alors tâche à t’endormir vite !
- Hey, attends ! Protesta Dean, tandis qu’elle s’éloignait déjà. Comment ça fonctionne ?

Megan lui adressa une moue ennuyée et perplexe.

- Tu fermes les yeux et tu comptes les moutons si ça te chante. Tu n’imaginais tout de même pas que j’allais te border et te chanter une berceuse, non ? Se méprit-elle.
- Non, je veux dire… le système, corrigea le jeune homme d’un air pincé. Pourquoi perdre du temps à dormir ici au lieu de quitter le jeu pour le faire ?
- Parce que ce n’est PAS un jeu, gronda Morgane, brusquement sur la défensive. Tu n’as pas compris ? On passe les trois quarts de notre temps sur le terrain de simulation. Ton temps réel est limité, garçon. Le temps de te laver et tu reviens ici, point à la ligne. Maintenant, va dormir, tu m’empêches d’y aller là.

Dean n’insista pas. Il était manifeste qu’elle ne savait pas de quoi elle parlait. Il lui adressa donc un sourire en guise de remerciements et se glissa sous la tente. L’obscurité retomba et il entreprit de chercher une couchette vide. Il n’en restait qu’une, à quelques mètres de l’entrée. Il déballa le maigre paquetage qu’on lui avait donné et fit un rapide inventaire de ses biens : chaussettes de rechange, casserole, accessoires de prélèvement, couverture isolante, carnet de notes, fusées de détresse. La base en somme !
Il rangea le tout dans le casier qui ornait sa tête de lit puis quitta le baraquement en direction des sanitaires. À cette heure-là, la nuit était déjà tombée et seuls les puissants projecteurs éclairaient encore. Leur lumière crue était dirigée vers l’extérieur du camp et formait un no-man’s land lumineux que Dean ne pouvait s’expliquer. Il s’empressa cependant de revenir aux quartiers des soldats, pressé d’obéir à Morgane.
Mais lorsqu’il repoussa le pan de toile, il aperçut ses affaires qui jonchaient le sol de l’allée centrale. Deux jambes velues pendaient de sa couchette.

- Désolé, mais c’est mon lit, annonça Dean en arrivant à hauteur de l’occupant.

Une tête hirsute se pencha vers lui.

- Pas ton nom dessus, mec, répondit l’autre en mâchouillant ce qui restait d’un sandwich.

La fatigue mêlée au stress et à la frustration, fit perdre patience à Dean.

- Et mes affaires, t’as pas vu mon nom dessus non plus, évidemment ?
- Bah… nan.

L’autre se leva finalement. Il mesurait bien trente centimètres de plus que Dean. À un autre moment, celui-ci aurait sûrement jugé plus prudent de chercher un autre lit et de s’en tenir là. Mais sa lassitude d’être un éternel deuxième était trop grande.

- Dégage. J’étais là avant toi, alors trouve-toi une autre couchette, gros porc, lança-t-il, particulièrement amer.

L’autre lui décocha une formidable droite qui l’envoya valser sur la couchette d’en face. Son propriétaire se manifesta à grand renfort de cris et d’insultes qui achevèrent de réveiller le baraquement. Avant que Dean n’ait pu reprendre ses esprits, quelqu’un le tira en arrière, lui évitant de prendre un coup de la part du soldat sur lequel il avait atterri. Son sauveur s’interposa entre lui et ses deux rivaux, puis le poussa un peu plus loin.

- Un conseil : si tu veux rester en vie, trouve-toi une autre couchette et laisse ce tas de viande réveiller la malédiction du camp nord si ça lui chante, souffla-t-il dès qu’il eut calmé les deux autres.
- La malédiction ? S’étonna Dean, une fois remis sur ses jambes.

Le soldat ramassa quelques-unes de ses affaires éparses et les lui tendit. Le géant hirsute était retourné mâchouiller en silence sur son nouveau territoire tandis que le soldat réveillé grognait sous sa couverture qu’il aurait aimé dormir.

- Je t’expliquerai. Va te coucher pour l’instant. On en a besoin. En passant, je m’appelle Gustave. Tout le monde m’appelle Gus.
- Dean, répondit le jeune homme en acceptant la main tendue.
- Bonne nuit Dean.

Gus escalada sa couchette et disparut sous sa couverture. Progressivement, le baraquement retombait dans le silence. Ceux qui avaient espéré un affrontement pour les tirer de l’ordinaire retournaient se coucher les uns après les autres. Dean les imita et chercha une nouvelle couchette. Il trouva un lit branlant et grinçant tout au fond de la tente et s’y installa de mauvaise grâce, ruminant de sombres imprécations contre tous les premiers de la terre et principalement ceux qui avaient créé le système.
La colère tint Dean éveillé longtemps. Sa couchette était en si mauvais état qu’il en sentait les ressorts contre ses côtes. Une fois encore, il avait dû céder sa place et se contenter des restes face à un fils à papa blindé de fric qui ne venait sur le terrain que pour tuer le temps. Lui était là pour sauver sa peau, pour travailler réellement et même ici, il devait lutter... et céder.
Un court instant, il se surprit à regretter de s’être mis dans ce pétrin. Il aurait pu continuer à fuir, laisser sa sœur croupir, ici, à sa place. Elle n’avait connu que ça après tout, quelle différence pour elle ? Pour la première fois, il pensait à sa situation sans égard pour ceux dont il avait encore la charge quelques jours plus tôt. C’était égoïste, purement égoïste de sa part. Rageusement, il chassa de telles pensées et se retourna sur sa couche, plein de remords. Il n’avait pas de raison de penser à ça. Il avait sauvé sa sœur et sa mère. C’était la seule chose qui comptait. Quant à lui, il survivrait. Il était un tueur après tout. Un tueur ne meurt pas.
[/align]

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]


Dernière édition par Nymphe Ydeil le Ven 3 Juin 2011 - 1:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
ChiNoiR
Correcteur Bluffeur
Correcteur Bluffeur
avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 12:44

Je corrige ca cet après-midi ma chère Nymphounette Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 13:29

Ça marche, j'ai édité pour mettre la mise en page Smile

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
red 13
Maëstro de la Plume
Maëstro de la Plume
avatar

Messages : 2329
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 16:54

Very Happy au moment de la baston, je me suis pris à imaginer un truc de fou de la mort qui tue, genre le petit Dean qui se révèle être un grand champion de lutte romaine ou un truc du style... mais non.
N'empêche qu'il y a cette malédiction qui ouvre beaucoup de possibilité. Le fantôme du premier chef d'équipe qui n'aime pas être réveillé ? Un monstre des sables genre le vers des sables de Dune ou encore un ours velu... à méditer :p


sinon, bon épisode que je qualifierai de transition :p

____________________________________________________________________________________________________




"On n'écrit pas, je savais le faire à l'âge de 6 ans, ici on vend du rêve à l'état pur"
Revenir en haut Aller en bas
ChiNoiR
Correcteur Bluffeur
Correcteur Bluffeur
avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 18:24

Voila, texte corrigé en Edition...

J'espère qu'elle sera bonne, je n'étais pas dans un grand jour, aujourd'hui ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Mer 1 Juin 2011 - 20:18

J'ai ajouté deux paragraphes à la fin Kiz, tu peux zieuter ?

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
red 13
Maëstro de la Plume
Maëstro de la Plume
avatar

Messages : 2329
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Jeu 2 Juin 2011 - 11:49

good job !

____________________________________________________________________________________________________




"On n'écrit pas, je savais le faire à l'âge de 6 ans, ici on vend du rêve à l'état pur"
Revenir en haut Aller en bas
ChiNoiR
Correcteur Bluffeur
Correcteur Bluffeur
avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Jeu 2 Juin 2011 - 14:32

Le désir de madame est exhaussé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   Jeu 2 Juin 2011 - 16:45

Merci o/

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ELECTRA] La Voix des Mages - Épisode X
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EN DEV] Envoi de message à un Karotz
» [R 05/12/13] [En cours] Recherche voix - Wolf Blood (Série sims 2)
» La Voix de Rogukan
» Nom des voix TTS
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: La Bibliothèque Rouge :: Les Sortilèges de Nymphe Ydeil-
Sauter vers: