Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On Partage Du Rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
red 13
Maëstro de la Plume
Maëstro de la Plume
avatar

Messages : 2329
Date d'inscription : 03/12/2009

MessageSujet: On Partage Du Rêve   Lun 16 Avr 2012 - 23:14

Dans ce haut lieu d'écriture et d'art, au milieu de tant de textes qui nous ont bercés et fait rêver, je me permets de l'ouvrir.
Nombreux sont ceux à être passés par ici, apprentis, mécènes, rpistes ou fondateurs. Quelque soit le groupe d'appartenance, on est tous sortis d'ici grandis de quelque chose, on y a tous appris. Ceux qui répondront par une négation n'ont pas su regarder, n'ont pas su voir ce qu'ils avaient sous les yeux.
Je me permet de poster ici (par pur hasard d'une part et d'autre part car je n'écris pas pour moi, donc mes textes n'ont pas leur place dans mon atelier, la partie publique est bien plus intéressante). Partager, communiquer, offrir, recevoir. Ce sont des choses simples qu'on oublie trop souvent et Nymphe m'a dit quelque chose que j'avais oublié.  

Citation :
Ça faisait si longtemps que je n'avais pas vécu ce sentiment puissant pour laquelle Sion a été créé : nouer sa plume à celle des autres.
En effet, c'est pour cela qu'on est venu ici et sans le vouloir, sans même m'en apercevoir, j'ai oublié cette raison première.
C'est pourtant pas compliqué, en apparence. Mais le temps passant et les commandes affluant, j'en suis venu à écrire pour écrire (et je ne pense pas être le seul), perdant peu à peu le plaisir qui m'animait, oubliant ce que j'avais lâché une fois sur le chan : "Ici on n'écrit pas, on offre du rêve."

À ceux ou celles qui choisiront de rejoindre nos rangs, ne soyez pas effrayés, personne ne vous mangera. Ici, vous aurez plus à gagner qu'à perdre, ici vous aurez la possibilité de rêver et surtout, de nous faire rêver en partageant vos rêves.

J'arrête de faire le quinquagénaire avachi dans son fauteuil, fumant une pipe depuis longtemps éteinte et croyant tout savoir sur la vie.
Ce que vous trouverez ci-dessous est un partage d'idées, tout simplement. Je ne pense pas qu'on puisse le ranger dans la classe "littérature" (vous m'en direz des nouvelles) mais c'est le résultat de la ponte de la soirée, et elle est salée.

Citation :
Dur trash ! Du rude ! Du pur ! Faut que ça cogne, faut que ça saigne, que ça dépote ! On n'est pas là pour être ici.
Ici... Faut bien le dire, ici c'est la merde. Vous pourrez dire ce que vous voudrez, argumenter comme vous le pourrez, rien n'y fera. Je ne changerai pas de position. Manquerait plus que je perde mes convictions, que je sois berné comme un bleu par vos belles paroles, que je retourne ma veste et que vous m'enculiez à sec. Choqué ? C'est le mot « merde » qui vous met dans cet état ? Je ne savais pas que vous étiez si coincé et si guindé. Sérieusement, mes paroles vous ont perturbé... Je ne peux croire que la vie, avec son habituelle fortune, vous épargne de tous les maux auxquels tout être est condamné à subir. Nous ne devons pas vivre dans le même monde. Chez moi, les murs ne sont pas peints de rose et je ne vis pas avec des nounours prêts à me faire des bisous à longueur de journée. Je ne crois pas au bon Dieu, quel qu'il soit, je ne possède pas le ticket gagnant de la super cagnotte (peut-être parce que je ne joue jamais au loto) et je ne suis pas assez demeuré pour espérer l'avoir un jour, je ne crois plus à la retraite à 60 ans, je ne croirais bientôt plus à la sécurité sociale, quant à la sécurité de l'emploi... Laissez-moi rire. La vie nous en réserve à tous des belles, des mûres et des pas mûres (surtout). Cessez de rêver en couleur, il est temps de se réveiller et vous vous retrouverez dans un fleuve noir chargé d'immondices. Et ! Un conseil. Évitez de boire la tasse, on ne sait jamais à l'avance ce qu'on pourrait avaler par mégarde, comme je l'ai dit plus haut, ici c'est la merde, au propre comme au figuré. (Vous avez vu le jeu de mots ?)

Ce n'est pas que je deviens aigri, à mon âge je touche du bois pour ne pas déjà l'être. Je ne suis pas rageux non plus. Ce qui doit être dit ne peut être tu, ça doit sortir. Sinon gare. Je ne pense pas faire du trollage, quoi qu'il faudrait que je me réfère à la définition pour en être vraiment sûr. Logiquement, un troll (celui qui fait le trollage) écrit pour provoquer son interlocuteur dans le but d'obtenir de ce dernier une réponse abjecte, souvent brève, remplie d'injures, de sarcasmes et de remarques écrites sous le coup de la colère, de l'énervement et parfois de la haine. Mais si jamais je devais faire du trollage, n'hésitez pas à me répondre. Une discussion calme et posée m'intéressera au plus haut point et je serai touché au plus profond de moi-même, jusqu'au fondement...de mon âme. Ne vous retenez pas ! Ne taisez pas vos émotions ! Lâchez-vous ! Réprimander vos émotions vous ferait plus de mal que de bien. Imaginez-vous avec l'estomac noué, une incapacité chronique d'aller à la selle, un appétit qui ne vient pas, une nausée à n'en plus finir, les jambes flageolantes, les bras ballant, la tête lourde, les yeux vitreux et la bouche pâteuse. Vous n'êtes qu'à la moitié du chemin mais pour éviter de choquer les âmes sensibles, je stopperai là la description des symptômes. Ce qu'il se passe ensuite n'est guère plus reluisant mais malheureusement pour les estomacs fragiles, je me vois dans l'obligation de vous décrire le résultat. (« Dur trash ! Du rude ! Du pur ! Faut que ça cogne, faut que ça saigne, que ça dépote ! On n'est pas là pour être ici. »)

Avec le bout de description donnée ci-dessus, pouvez-vous imaginer le résultat d'un tel état physique ? Osez-vous seulement vous l'imaginez ? Vous à l'imagination si étroite, à l'esprit si pur, à la chasteté pas même effleurée, serez-vous assez effronté pour penser à des choses si sales, si honteuses et si déplacées que sont les étrons ?


Cette section était décidément trop vide.
J'espère avoir participé à sa décoration.

Je suis qu'en quête d'inspiration et de ce petit quelque chose qui m'animait il y a encore quelques mois, sans doute la rage d'écrire.

____________________________________________________________________________________________________




"On n'écrit pas, je savais le faire à l'âge de 6 ans, ici on vend du rêve à l'état pur"
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: On Partage Du Rêve   Mar 17 Avr 2012 - 3:52

Tu repostules red ? Smile
Mis en annonce.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
 
On Partage Du Rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RPartage (site de partage et d'archivage de RP)
» partage savoir
» Partage de connection
» downfree - Partage de documents
» SAMEDI 2 JUILLET Journée "partage" + Tournoi amical à Etang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA VILLE BASSE - ZONE PUBLIQUE :: La Taverne-
Sauter vers: