Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umiera
Marchand de Rêves
Marchand de Rêves
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 03/05/2010
Localisation : Loin de vous.

MessageSujet: Perdue   Jeu 28 Mai 2015 - 2:08

Elle ne trouvait toujours pas le sommeil. Au détour d'un sentier, elle pensa au passé. Un sourire confus se dessina sur ses lèvres. Elle songeait à un château, à une autre vie, à un autre lieu. Etait-il toujours debout? Et si...

Elle marchait, toujours, pensant inlassablement à ses années, se rendant compte qu'elle empruntait le même chemin qu'autrefois, la même destination. Un rictus se montra. Elle ne lutta pas, après tout, et si...

Elle arriva après quelques temps devant les grilles de la demeure, ne les franchissant pas, passant sa main sur le fer froid. Respirant profondément et grimpant comme à son habitude sur le mur qui entoure le Château. Et si...

La Féline resta un moment là, à songer, à repenser, les yeux fermés, humant l'air, les canines apparentes. Elle vit au loin les caves et se souvint des cachots, des séances particulières.. Puis ses yeux se posèrent sur l'ensemble de la bâtisse, majestueuse. Des lumières de bougies par-ci par-là. Et si...

Elle se remémorait tout ça, les pieds dans le vide, les odeurs de fleurs, le jardin, les arbres, les gens. Elle soupira, remontant les yeux vers le ciel. Et si..

Elle c'était perdue dans ses pensées ce soir, elle avait voulu revoir, qui sait un château qui l'avait vu grandir, détruire. Elle était là pour.. Elle ne le sait même pas mais ça lui plaisait, c'est ce qui importait.

Et si, cette nuit était un mirage?

Le féline s'allongea.

____________________________________________________________________________________________________
Je ne prête pas attention aux mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Perdue   Jeu 28 Mai 2015 - 2:27

Une vieille amie. C'est comme un frisson dans la nuit, qui électrise sa peau et lui fait lever l’œil de ces manuscrits où elle trace sa dernière ode avec plus de ferveur que jamais. Elle se redresse, écoute le silence des corridors déserts. Quelque part en bas, dans les profondeurs du sous-sol, Yuen ne dort pas, elle le sait. Il déambule parfois dans les couloirs, âme en peine, perdue dans sa solitude. Mais le plus souvent, il sommeille dans ses catacombes, gardant jalousement un oeil sur la grande demeure.

Dans son antre, Aradris guette la pleine lune qui le métamorphosera à nouveau en loup au pelage de jais. En attendant, elle, depuis sa tour, protège et veille sur ses acolytes. Tour à tour Ange ou Démon, soleil et lune, elle oscille entre patience et impatience, réserve et volupté.

Mais ce soir, le tigre blanc à ses pieds s'éveille. Les prunelles d'or, si semblables à celle d'un Mage d'une autre époque, se vrillent aux siennes, porteuses de Rêve, d'attente. Oui, elle sait bien qui est dehors. Elle reconnaîtrait entre mille la trace d'une Amie, d'une soeur chérie entre tous. L'aura du Rêve qui lui provient du dehors a gagné en maturité et en stabilité, bien qu'elle soit reconnaissable malgré le temps qui a passé. Alors elle sourit à la faveur de la lune et adresse un ordre au tigre qui n'attend que son bon vouloir :

--- Va. Va la chercher !

Le tigre s'élance.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Umiera
Marchand de Rêves
Marchand de Rêves
avatar

Messages : 1438
Date d'inscription : 03/05/2010
Localisation : Loin de vous.

MessageSujet: Re: Perdue   Jeu 28 Mai 2015 - 3:08


Elle se redressa, l'entendant cavaler, descendre les marches comme un fou. Les yeux grands ouverts elle sauta du mur et l'attendit, dos contre les pierres, une jambe appuyée dessus. Il arriva à vive allure, se préparant à lui sauter dessus. Elle le stoppa net en mettant sa main devant sa truffe.

Il attendait quelque chose, elle le savait, ils avaient l'habitude de jouer. Le tigre s'impatienta et commença à grogner, la Féline haussa les épaules et ôta ses habits avant même qu'on puisse voir sa nudité elle se changea, instantanément.

Devant le fauve, se présentée une panthère noire, elle grogna légèrement et ils se sautèrent dessus. Jouant brutalement, comme à leur habitude avant de se calmer, il resta assit et elle se releva pour se rhabiller. Passant sa main sur sa tête, pour le saluer plus poliment, elle vit une coupure assez profonde sur son bras, un réflexe animal lui fit lécher sa plaie.


- Allons-y.

Le tigre bondit et se mit à détaller, Umiera sourit, il ne changera pas mais elle marcha, lentement. Tout au long du chemin, elle scrutait les lieux, les même. Elle la voyait, qui l'attendait, qui tournait en rond. La Féline montait les marches et arriva dans le hall, identique. Elle se revoyait à son arrivée ici.

Soufflant et secouant sa tête, elle monta les marches et nerveusement, elle jouait avec sa blessure, puis ouvrit la porte avant de laisser le fauve débouler tel un sauvage vers sa Maitresse.

La féline resta devant la porte, passant le chambranle.


- Bonsoir, Princesse.

____________________________________________________________________________________________________
Je ne prête pas attention aux mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Perdue   Jeu 28 Mai 2015 - 3:50

Elle était là. Sa jumelle, sa Soeur. La fille de Lune cessa de tourner en rond et pivota vers la porte que le pas lourd du tigre franchissait déjà. En trois bonds, le fidèle animal revint se frotter contre sa robe, un énorme ronronnement dans la gorge. Elle lui grattouilla machinalement le front, observant celle qui s'avançait à son tour dans la lumière des chandeliers.

--- Bonsoir, Princesse.

Un sourire radieux s'épanouit sur ses lèvres. Oui, c'était bien elle. À la fois la même que cette jeune fille qui avait franchi autrefois les lourdes portes de la Cité et si différente. La fille de Lune la détailla des pieds à la tête. La féline avait gagné en assurance et en élégance. Alors elle descendit les marches qui les séparaient et tomba dans ses bras.

--- Tu m'as manquée, souffla-t-elle sans fioriture.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
Yuen
Créateur de Mondes
Créateur de Mondes
avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Localisation : A la recherche d'Arcadie...

MessageSujet: Re: Perdue   Jeu 28 Mai 2015 - 14:56

Aussi silencieuses soient-elles, les âmes de ses frères et sœurs sont comme des orages dans la nuit. Il n'a nul besoin de sortir de ses catacombes ou de son atelier pour savoir exactement où se trouvent les résidents de la Cathédrale. Ainsi, il veille sur eux comme il a juré de le faire, guettant tout mouvement suspect à l'intérieur ou à l'extérieur des lieux bien qu'ils soient presque déserts depuis longtemps.

Il avait senti son retour à bien des lieux de là, la regardant hésiter et puis se pavaner sur la muraille ; pas de doute, c'était bien elle. Quelques chandelles en main, il les alluma à des points stratégiques afin de donner un semblant de vie et de chaleur à l'édifice. De l'extérieur, ça semblait encore habité et il espérait que ça la pousse à rentrer.

Quand il vit l'aura du tigre s'élancer vers la porte, il s'évanouit dans l'ombre, caché par les immenses colonnes et les regarda jouer. Un sourire naquit au coin de ses lèvres. Il savait que sa visite Lui rendrait le sourire et ça le comblait de joie.

Une fois que les deux félins eurent gravi les marches, il retourna errer dans les couloirs.

____________________________________________________________________________________________________
« S'ils racontent un jour mon histoire, laissez-les dire que j'ai marché aux côtés de géants. Les hommes se lèvent et tombent comme le blé d'hiver, mais leur nom ne meurt jamais. Laissez-les dire que j'ai vécu à l'époque d'Hector, dresseur de chevaux. Laissez-les dire que j'ai vécu à l'époque d'Achille... » - Ulysse

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quête de la femme perdue
» La Compagnie perdue
» La GLC, et la relique perdue !
» Destination voyage : à la recherche de la quête perdue !
» [Challenge] L'île Perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA VILLE BASSE - ZONE PUBLIQUE :: La Taverne-
Sauter vers: