Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des univers parallèles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuen
Créateur de Mondes
Créateur de Mondes
avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 26
Localisation : A la recherche d'Arcadie...

MessageSujet: Des univers parallèles   Mar 2 Juin 2015 - 14:02




Des univers parallèles



L’Ordre des Chevaliers de la Lumière




"An de Grâce 2743, Avalon.

Cinq cent années se sont écoulées depuis l'arrivée du peuple Terrien en Avalon. C'était un jour de printemps et les fleurs recouvraient les vastes prairies. Le ciel bleu dans lequel ne volaient que des oiseaux était alors moucheté de quelques taches noires. Leurs vaisseaux se sont posés près du temple, dans les champs de blé. Ils en sortaient par dizaines. Nous avions peur et nous nous sommes cachés. Ils sont arrivés dans le village sans armes, ils voulaient nous rencontrer. Notre chef, Bragïr s'est alors montré, s'exposant au danger inconnu. Ils ont discuté puis Bragïr a annoncé qu'on ne craignait rien, donc on s'est lié d'amitié avec les étrangers. Et puis un jour ils nous ont expliqué qu'ils venaient de loin pour explorer l'univers, mais qu'ils étaient las de voyager et qu'ils aimeraient rester parmi nous. Le conseil s'est réuni et leur requête fut acceptée. Ils se sont mêlés à nous, mariant nos femmes et élevant nos enfants. Ces étrangers faisaient bientôt partie des nôtres.

Quelques années après leur arrivée, ils proposèrent au conseil de fonder un ordre de chevaliers hors du commun. Le but était de parcourir le monde avec leurs vaisseaux pour y faire régner la paix. Pacifier les mondes est une noble mais très difficile tâche. Le conseil accepta malgré les quelques opposants et sans plus attendre, l'ordre se forma. Beaucoup de gens voulaient les suivre et devenir chevalier, mais seuls quelques élus étaient choisis. Ces hommes forgés dans l'acier faisait trembler la terre rien qu'en marchant. Leur épée était aussi grosse et grande qu'un taureau et aussi tranchante qu'un rasoir. Ils inspiraient la peur rien qu'en la sortant de son fourreau. Ils n'étaient qu'une poignée, mais ils partirent quand même, le regard rempli d'espoir, la tête haute, avec honneur. Arrivés sur le premier monde où la guerre n'avait cessé depuis des siècles, ils parvinrent à rétablir une entente entre les peuples grâce à leur puissance. Après cette première victoire, ils voyagèrent sans arrêt afin de faire régner la paix.

Aujourd'hui, l'ordre s'est agrandi et nous sommes plusieurs millions de chevaliers, amenant la paix partout où nous passons. Parfois c'est difficile et certains d'entre nous y laissent la vie, mais ils se sont sacrifiés pour la plus juste et la plus noble des causes.

Quoi qu'il arrive, nous anéantirons le mal dans cet univers car nous somme l'Ordre des Chevaliers de la Lumière."




Extrait du Journal de Bord du Chevalier Gayle Willegalle Perrin.






* * * * *




L’Armée des Ombres




Dans un endroit inconnu, un vieil homme était caché dans le noir. Calé dans le coin de la pièce, une bougie à ses pieds, il écrivait frénétiquement en tremblant. Il écrivait aussi vite qu'il pouvait, guettant régulièrement la porte, se méfiant du moindre bruit. La peur se lisait dans ses yeux. Il ne portait qu'une simple tunique blanche salie et déchirée, laissant apparaître son corps décharné et ensanglanté.

"Dans les plus profondes ténèbres se cachaient des êtres dont Dieu lui-même ignorait l'existence. Des créatures noires, sombres, maléfiques et mauvaises. Ces choses sont appelées Ombres. Il y a bien longtemps, ces êtres étaient des humains comme vous et moi, mais leur cœur rempli de noirceur les changea en monstre et, une fois mort, ils disparaissaient en enfer. Tapis dans l'obscurité, on ne voyait d'eux que leurs yeux rouges tranchant le noir telles des épées enflammées, attendant le moment propice pour sortir et envahir la terre.

Un jour, alors que je n'étais qu'un jeune enfant, une série de meurtres a été annoncée à la radio. Une fois qu'on eut compris que c'était l'œuvre des Ombres, elles ont déferlé en masse sur Terre, tuant et détruisant tout sur leur passage. En peu de temps, le monde était anéanti. Avec ma famille et une poignée d'autre gens, nous avons fui. Nous sommes partis aussi loin qu'on a pu, mais chaque monde où nous faisions halte était dévasté. Les Ombres étaient à nos trousses. J'ai grandi sur ce vaisseau si petit, fuyant la mort, ne connaissant que la peur et la souffrance.

Petit à petit, notre équipage fut décimé par cette armée démoniaque. Il ne restait plus que ma femme et moi. Nous pensions être à l'abri sur cette petite planète isolée, où nous réapprovisionnions nos soutes en deutérium. Mais, hélas, elles nous ont retrouvés. Ma femme est morte dans l'explosion de notre vaisseau.

Je suis maintenant le dernier survivant de l'équipage. Je me suis caché dans un bâtiment abandonné, mais elles vont me retrouver, je le sais, je les entends. Elles approchent ! Mon Dieu, bénissez-moi, je vais aller rejoindre ma chère et tendre femme. Il ne reste plus beaucoup de temps avant que l'univers tout entier soit à leur merci ! Par pitié, arrêtez-les s'il n'est pas déjà trop tard !"



C'est... l'Armée des Ombres...




* * * * *




Kyoto Renagade



De tout temps, l'homme a dominé la nature en enchaînant les découvertes scientifiques. Succès après succès, nous avons poussé les frontières du réel dans ses plus lointains retranchements. Malgré les désastres que certains provoquaient et les cris d'alertes que d'autres lançaient, nous ne nous sommes pas arrêtés. Il a fallu des millénaires à l'homme pour découvrir le feu ; il ne lui a fallu que quelques années pour tout anéantir. Alors qu'on pensait avoir atteint nos limites, une dernière technologie mit en péril l'espèce humaine : Les machines.

Bien utiles au début, les serviteurs mécaniques que nos ancêtres utilisaient étaient de formidables inventions pour laver le linge, faire la cuisine, construire. Peu à peu des robots de soutien envahirent nos rues, et puis vint l'I.A., mieux connue sous le nom d'"Intelligence Artificielle". Tant que la machine n'était qu'une simple machine, c'était acceptable. Aujourd'hui, ils pensent presque comme nous, mais en mieux.

Un jour, un androïde désobéit à son maître, par un défaut de fabrication sans doute. Dans son délire, il s'infiltra dans les systèmes pour créer sa propre armée de robots. Moins d'une semaine après, la Terre était dominée par les machines. Les humains, devenus esclaves, essayaient de faire marche arrière. Comprenant leurs erreurs, ils ont tenté de tout détruire, en vain. Un combat acharné commençait alors qu'une ère paisible se terminait : La puissance des créations contre l'intelligence des créateurs. Bien que l'affrontement semble perdu d'avance pour les humains, un petit groupe de soldats d'élites vit le jour, tous dotés de combinaisons ultrarésistantes et des armes derniers cri. Une lueur d'espoir se profilait à l'horizon.[justify]




* * * * *




Maka - Pour l'honneur et la gloire !


[justify]Tels étaient les derniers mots du commandant avant qu'on embarque sur le vaisseau. Aucun de nous n’était certain de revoir sa famille un jour, mais on nous avait prévenus. Nous ne savions pas quand allait prendre fin cette campagne. Sans doute jamais. La mission qu'on nous avait confiée était simple : Anéantir toutes les formes de civilisations qui n'accepteraient pas de se soumettre à notre autorité. Notre armée était grande et redoutable. Chaque homme qui la composait était un être d'exception, l'élite de l'élite, un tueur aguerri, un monstre des guerres. Nombreux sont les peuples qui ont succombé face à notre puissance. Je ne saurais même plus dire combien de nations sont tombées à nos pieds, implorant notre miséricorde. Avec le temps plus personne n'osait s'opposer à nous, ce qui réglait bien souvent les conflits à de simples discussions, évitant un massacre d'innocents. Plus notre territoire s'agrandissait, plus notre nom était connu.

Aujourd'hui, nous marchons en rangs, alignés face à l'ennemi sur cette planète déserte. Plusieurs alliances se sont mobilisées pour nous contrer et c'est avec fierté qu'ils s'étalent devant nos yeux. Impossible de dire combien ils sont, mais une chose est certaine, ils sont plus que nous. Je lance un regard à ma droite, à ma gauche et puis je ferme les yeux. Tous ces hommes forts et fiers avec qui j'avance au front. Tous ces hommes qui ont tant à sacrifier mais qui le font avec honneur. Je revois ma femme et mon fils devant ma maison, guettant l'horizon, espérant ma venue. Entouré par les champs, le soleil berçant leur visage, ils ne sont pas inquiets. Ils savent que je ne reviendrai sûrement pas.

Penser à eux me rend plus fort. J'ouvre les yeux, je resserre mon arme entre mes mains et j'accélère mon pas. Plus nous avançons, plus nous voyons le regard craintif de nos ennemis. Nous attrapons le bras de notre coéquipier pour consolider les rangs et nous nous échangeons un regard et un sourire. Si nous devons mourir, ce sera tous ensemble. Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes et tuer pour l'honneur et la gloire.

"Soldats ! cria le commandant derrière nous, un arme à la main, j'espère que vous avez pris un bon déjeuner ce matin, car ce soir, nous dînerons en enfer !"

Nous lançons un cri à faire trembler la terre et nous avançons.

Nous sommes les Makas.

____________________________________________________________________________________________________
« S'ils racontent un jour mon histoire, laissez-les dire que j'ai marché aux côtés de géants. Les hommes se lèvent et tombent comme le blé d'hiver, mais leur nom ne meurt jamais. Laissez-les dire que j'ai vécu à l'époque d'Hector, dresseur de chevaux. Laissez-les dire que j'ai vécu à l'époque d'Achille... » - Ulysse

Revenir en haut Aller en bas
 
Des univers parallèles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EDEN] [TOULOUSE] Tournoi à Univers Parallèles le 11 juin 2011
» Univers étendu Star Wars (Version parallèle d'Obi Wan Kenobi)
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Blog] BIONICLE : L'Héritage de l'Univers
» [Stop-Motion] Projet: univers wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: La Bibliothèque Rouge :: Les Grimoires de Yuen-
Sauter vers: