Marchands de Rêves Prod.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [U64] Candidature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphe Ydeil
Enfant de Lune
Enfant de Lune
avatar

Messages : 6431
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: [U64] Candidature   Dim 10 Jan 2010 - 15:45

HRP : Petit RP écrit hier soir pour une candidature qui devait agir en guise de présentation sommaire. Concurrence à la candidature. Enjoy Wink



À PV, pour le partage...

- Ne le touche pas…

Sa voix demeura égale, sans trémolo. Ce ne fut pas un cri. Ce ne fut qu’un souffle. Elle ne cilla même pas, ne frémit pas. Mais la lame de l’épée s’arrêta à deux centimètres du visage de sa cible, bloquée par un puissant bouclier d’énergie. Le tout dans un calme absolu, terrifiant et une précision redoutable. Sans la protection, le coup aurait porté. Ils le savaient très bien. Celui qu’il allait frapper, désormais protégé par la magie redoutable de la jeune femme, affichait une moue indécise. Avec calme, l’attaquant rengaina son poignard inutile.

- Tu ne sais pas rire, Nymphe… Soupira-t-il en reculant.

La remarque lui arracha un sourire.

- Ce n’est pas l’heure de s’amuser, Sey, répliqua-t-elle seulement.
- Comme tu veux…

Un instant, Nymphe l’observa, puis reporta son attention sur son jeune protégé. Autour de lui, le halo protecteur disparaissait déjà.

- J’aimerais bien savoir faire ça un jour ! Annonça-t-il.
- Je t’apprendrai, répondit-elle.
- Tu vas lui apprendre le pouvoir des Mages ? Parce que ça s’apprend maintenant ? Railla Sey.
- Oui, quand on en a le cœur.
- Bah ! Comme si…
- Je ferai de lui un Mage avant que tu n’aies appris à te servir du cure dent qui te sert de poignard, martela-t-elle comme on lance un défi.

Le guerrier eut une moue désapprobatrice puis haussa les épaules. Et il s’éloigna en sifflotant, désinvolte, comme à son habitude.

- Tu es vraiment Mage, alors ? Demanda le protégé.
- C’est une bien longue histoire, répondit-elle doucement. Tout a commencé il y a très longtemps, bien avant que tu ne sois né, aux abords du dix-neuvième monde. J’ai vu le jour là-bas. Notre monde était dominé par les Mages Noirs, éternellement en guerre contre les Mages Blancs. Lorsque j’ai été adolescente, j’ai fait comme beaucoup de jeunes, je suis partie avec les vagues de colonisateurs en direction du vingt-cinquième monde. Nous espérions échapper à la guerre, pauvres naïfs que nous étions. Mais les Mages Noirs avaient migré eux aussi. Une alliance se forma contre les Mages et j’en fus. Mais ils étaient les meilleurs parmi les meilleurs et ils avaient pour alliés les Nains, d’excellents guerriers… et nous fûmes vaincus. J’étais à la tête du dernier bastion. Ils se sont emparés de nos meilleurs soldats, les ont massacrés et l’un des Nains s’est introduit jusqu’au cœur de notre quartier général, jusqu’à moi. Il aurait pu me tuer, mais il m’a épargnée et m’a demandé de rejoindre ses rangs.
- Tu es devenue Mage à ce moment-là ?
- Non, j’ai renoncé à mon trône pour devenir Naine. Les Nains étaient comme les frères des Mages. Ce que les uns savaient, les autres l’apprenaient. J’ai eu pour maître le plus grand d’entre eux. J’ai fait peu de combats, mais ceux que j’ai faits portent la marque de son enseignement. Les Nains étaient protégés par la Magie des Mages et vis-versa. Mais, toute bonne chose a une fin. Les Mages ont disparu du vingt-cinquième monde peu après mon admission chez les Nains. Ça a été une lourde perte dont notre monde ne s’est jamais tout à fait remis. J’ai quitté les Nains après un an.
- Tu as trouvé d’autres alliés ?
- Non, des amis de voyage tout au plus. Durant deux longues années, j’ai attendu mon heure. J’ai erré, de villes en villes, à la recherche des Anciens Mages Noirs, accompagnée par deux alliés fidèles à qui j’ai tenté d’apprendre les valeurs des Mages. Nous étions peu puissants, car affaiblis par le voyage. Pourtant, lorsqu’un nouveau clan s’est élevé dans ce monde et nous a défié, je n’ai pas hésité à leur déclarer la guerre.
- Ils étaient plus puissants que vous ?

La jeune femme eut un sourire amusé, tandis que son regard se perdait dans le loin.

- Cinq fois plus puissants et plus nombreux que nous. Est-ce que tu réalises ce nombre ?
- Oui… Souffla l’apprenti.
- Nous devions venger l’honneur de nos ancêtres. Je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas su que nous pouvions vaincre. Nos ennemis avaient du poids, je leur en ai opposé encore plus. Les trois meilleurs guerriers de notre monde ont rejoint ma cause et se sont battus à mes côtés, ainsi que tous les Nains et tous les Anciens Mages que le bruit de la guerre avait réveillé, depuis des mondes parallèles. Les Mages sont redevenus les meilleurs des meilleurs.
- Vous avez gagné ?
- Non.
- … ?
- Nous n’avons pas gagné la guerre, mais eux non plus. Ils ont abandonné, alors qu’ils avaient l’avantage. Ils se sont retirés. Mais pour nous, il y avait plus important que les pertes ou que les faits d’armes. Le plus important, c’était d’avoir enfin rendu leur gloire d’antan aux célèbres Mages Noirs, et que notre famille soit à nouveau réunie alors que tant d’années nous avaient séparés. C’est ainsi que je suis devenue Mage, par le seul pouvoir du cœur et non celui des armes.

____________________________________________________________________________________________________
« À Sionabel, un Rêve sera toujours apporté à ceux qui en font la demande. » [Nymphe Ydeil]
« Certains disent que seule la guerre peut faire de nous des frères. Ceux-là n'ont sans doute jamais essayé d'écrire avec quelqu'un... » [Yuen]
« À six ans, je savais écrire. Mais ici, nous n'écrivons pas. Nous vendons du Rêve. » [red13]
Revenir en haut Aller en bas
http://sionabel.phpbbtest.com
 
[U64] Candidature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté de RPistes :: LA CITADELLE NOIRE :: La Bibliothèque Rouge-
Sauter vers: